L’état de flow, par Dean Potter

« Mes sens sont plus aiguisés. Ce que je perçois est bien plus clair. Je remarque les particules de poussière dans l’air. J’entends le moindre bruit. Je vois des déplacements rapides au ralenti. Je ne suis plus dans mes pensées rationnelles. Je suis plongé dans mon inconscient qui me fait escalader la paroi rocheuse. J’arrête de penser à ce que je fais. Je le fais, c’est tout. On a l’esprit ailleurs quand on pense à ce qui se passe dans notre vie. On trimballe tout le poids de nos craintes, de nos espoirs, de toutes ces choses qui n’ont rien à voir avec ce qu’on fait à l’instant t. Pour moi, le danger permet d’éliminer tout ça. Si je grimpe en solo intégral, ce n’est pas tant pour atteindre le sommet que pour atteindre cet état de flow. Peu importe ce que je fais, tant que je suis dans cet état, je suis heureux. Notre inconscient veut qu’on le libère. » Dean Potter