Vie biologique et vie politique, par Roberto Esposito

Quel rapport existe-t-il entre la vie biologique et la vie politique ? Ou plus simplement entre la politique et la vie, lorsqu’elles entrent en contact, jusqu’à ce qu’elles se superposent presque dans le régime qu’on définit comme « biopolitique » ? Et que signifie ce terme, aujourd’hui au centre d’un intérêt international croissant ?